A Marseille, la Cité radieuse prend l’art


Le blanc du calcaire des calanques tacheté du vert jailli d’un printemps pluvieux. Le bleu de la rade duquel émerge, au loin, le phare du Planier. Tout autour, la ville de béton et de tuiles à perte de vue. Jusqu’à d’autres collines… Le toit-terrasse de l’immeuble de Le Corbusier offre une vue panoramique unique à Marseille. Sur ce promontoire, il faut ajouter les cris des enfants de l’école maternelle dont la terrasse de la Cité radieuse, à 56 mètres du sol, compose une incroyable cour de récréation.

Lire lasuite  : A Marseille, la Cité radieuse prend l’art.

Marseille Modulor, alias le Mamo, devrait être un lieu d'accueil pour les nouveaux talents.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s