La part d’ombre de la capitale mise en lumière par la fée électricité


Matérialisée par un alignement pléthorique d’images sur les cimaises du Pavillon de l’Arsenal à Paris, l’exposition « Paris la nuit, chroniques nocturnes » s’offre en outre le luxe d’un catalogue volumineux. Tout ce qui concerne la face diurne de la ville, celle des gens honnêtes, pense-t-on, a en effet son symétrique nocturne, épaissi par la part de mystère naturel des heures de couvre-feu, et par les inavouables activités qui s’y lovent avec bonheur. Lire la suite : La part d’ombre de la capitale mise en lumière par la fée électricité.

Le centre commercial des 4 Temps à la Défense (Hauts-de-Seine).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s