Pour les villes moyennes, demain, il sera trop tard | Slate.fr


Et dire que les villes moyennes étaient si florissantes! De beaux bâtiments publics, un vaste marché et de grandes maisons bourgeoises. Un mariage réussi entre le passé et la modernité. Une économie dynamique et une confiance inébranlable en l’avenir. C’était il y a cinquante ans. Une éternité.

Aujourd’hui, la crise des villes moyennes est devenue telle que les géographes Daniel Béhar et Philippe Estèbe n’hésitent plus à parler «d’espaces en voie de disparition». Il est vrai que

Pour les villes moyennes, demain, il sera trop tard | Slate.fr.

A Forbach, une usine désaffectée devenue un lieu d'«exploration urbaine».<a href="https://www.flickr.com/photos/hansel5569/6661750041"> Urban exploring in France</a> / 55Laney69 via Flickr CC <a href="https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/deed.fr">License By</a>

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s