Faute de moyens, les villes se convertissent à un urbanisme banalisé


A Metz, dans le nouveau quartier de l’Amphithéâtre, près du Centre Pompidou et derrière la gare, logements et bureaux seront empilés les uns à côté des autres, posés sur un centre commercial lui-même construit au-dessus d’un unique parking servant à la fois aux visiteurs d’un jour, aux salariés et aux habitants. Pourquoi un tel enchevêtrement ? La réponse tient en un mot : mixité. L’échec de la ville fonctionnaliste des années 1960 et des grands ensembles dortoirs a suffisamment marqué les urbanistes et les maires pour que cette « mixité », ce mélange de tous et de tout, devienne un concept attrape-tout légitimant de nombreux projets évitant surtout de stigmatiser, par leur…..read more : Faute de moyens, les villes se convertissent à un urbanisme banalisé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s