Angkor, entre sacré et prospérité


En cette humide matinée de la fin juin, un groupe de touristes chinois grimpe péniblement les raides escaliers du Bayon, l’un des plus célèbres temples du parc archéologique d’Angkor, surtout connu pour ses énigmatiques visages sculptés dominant l’édifice de leurs sourires à peine esquissés. Mais pour ces visiteurs, le but de l’escalade n’a pas pour objet de profiter dans la sérénité des splendeurs de ce monument vieux de huit siècles, construit sous la férule du grand roi khmer Jayavarman VII. Manifestant bruyamment sa joie d’avoir investi le temple, jouissant du délice de pouvoir hurler ensemble, le groupe de touristes se lance à l’assaut, bras tendu prolongé par son arme de poing favorite : une perche avec un…..read more : angkor, entre sacré et prospérité.

Le Bayon est l’un des temples d’Angkor qui attirent le plus de visiteurs, venus souvent désormais de Chine ou de Corée du Sud.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s