Les zones pavillonnaires, nouveaux « HLM à plat » | L’Humanité


Entretien avec Anne Lambert, chercheuse à l’Institut national des études démographiques. Cette sociologue a suivi pendant quatre ans des familles ayant fait construire leur pavillon en zone périurbaine. Leur lotissement, à leurs yeux, présente les mêmes défauts que les anciens grands ensembles qu’ils ont essayé d’éviter : une concentration de classes populaires et mauvaises qualité urbanistique. Dans son livre « Tous propriétaires ! » L’envers du décor pavillonnaire (collection Liber, Seuil, 20 euros), elle démontre aussi que les zones périurbaines sont loin de constituer des territoires « de petits blancs déclassés ».

Source : Les zones pavillonnaires, nouveaux « HLM à plat » | L’Humanité

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s