Les zones pavillonnaires, nouveaux « HLM à plat » | L’Humanité


Entretien avec Anne Lambert, chercheuse à l’Institut national des études démographiques. Cette sociologue a suivi pendant quatre ans des familles ayant fait construire leur pavillon en zone périurbaine. Leur lotissement, à leurs yeux, présente les mêmes défauts que les anciens grands ensembles qu’ils ont essayé d’éviter : une concentration de classes populaires et mauvaises qualité urbanistique. Dans son livre « Tous propriétaires ! » L’envers du décor pavillonnaire (collection Liber, Seuil, 20 euros), elle démontre aussi que les zones périurbaines sont loin de constituer des territoires « de petits blancs déclassés ».

Source : Les zones pavillonnaires, nouveaux « HLM à plat » | L’Humanité

Advertisements

A propos urbanismeamenagementfiscalite

Ingénieur Principal dans la fonction publique territoriale. Urbaniste qualifié OPQU. Vice président de l'association Urbanistes des Territoires. Membre du conseil d'administration du Conseil Français des Urbanistes (CFDU) Consultant pour le Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT)
Cet article, publié dans Aménagement, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s