La pensée urbaine en panne


Habitat participatif, vélo, écoquartiers, opérations campus… Le bruit de fond médiatique pourrait suggérer que la question urbaine est enfin de retour, actualités législatives et élections municipales récentes aidant, sous le signe de l’innovation. Pourtant, les acteurs de la petite fabrique urbaine peinent à renouveler leurs questionnements comme leurs raisonnements. Trois exemples illustrent cette difficulté à « changer de logiciel ».Source : La pensée urbaine en panne
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s