L’affaire Guy Bézier, un «non» ouvrier à la «pacification» coloniale


Qui était Guy Bézier ? Un jeune ouvrier de dix-neuf ans, caréneur aux chantiers navals nazairiens. Le 28 mai 1956, cet enfant d’une famille nombreuse et modeste, sans engagement politique connu, se…

Source : L’affaire Guy Bézier, un «non» ouvrier à la «pacification» coloniale

A propos urbanismeamenagementfiscalite

Ingénieur Principal dans la fonction publique territoriale. Urbaniste qualifié OPQU. Vice président de l'association Urbanistes des Territoires. Membre du conseil d'administration du Conseil Français des Urbanistes (CFDU) Consultant pour le Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT)
Cet article a été publié dans Informations diverses. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’affaire Guy Bézier, un «non» ouvrier à la «pacification» coloniale

  1. bderiviere@architecture.com.fr dit :

    Bravo pour toutes vos infos et analyses !

    Je vous suis depuis longtemps et viens de m’abonner.

    Malheureusement, j’ai trop peu de temps pour lire tous vos articles avec l’attention souhaitée.

    Mais je me délecte et m’encourage de tous vos articles comme de vos points de vue militants !

    Amicalement,
    Bernard

    Bernard Derivière
    Président Maison de l’Architecture Villa Romée
    Mob. : 06 19 255 766
    Site : http://www.architecture.com.fr

    [logo]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s