Sur l’article Gilets Jaunes d’Ingénierie territoriale de décembre 2018 – retour d’expérience en urbanisme et aménagement


Par Jacques Grangé Vice-Président d’Urbanistes des Territoires. Analyse critique et complémentaire  rédigée le 3 février 2019 après parution de l’article « Que retenir des Gilets Jaunes »

Il me semble nécessaire de compléter l’article d’Eric Raimondeau et de Bernard Lensel dans Ingénierie territoriale. Il se trouve que j’étais en poste en DDE quand la péri urbanisation s’est développée dans les années 1970.

Tout d’abord, il y a un problème de méthode, on ne peut pas mélanger toutes les politiques sous prétexte qu’elles ont une dimension spatiale, peut-on traiter conjointement la politique étrangère et les politiques urbaines ? Pendant longtemps   l’aménagement du territoire et les politiques urbaines ont fait l’objet de politiques et de régimes juridiques distincts pilotés par des organisations publiques distincte (DATAR et ministère de l’Equipement). Ceux-ci font maintenant l’objet d’une tentative de « réunification » sous l’égide du ministère de la cohésion des territoires.

Il faut prendre en compte les problèmes d’échelle. L’aménagement du territoire….….Pour en savoir plus cliquer sur le lien  ci-joint : A propos de l’article Gilets Jaunes d’Ingénierie territoriale

Pour rappel voici le lien pour accéder à l’article faisant l’objet de l’analyse ci-dessus : Cliquez sur :  Que retenir des gilets jaunes?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.