Auteur : urbanismeamenagementoffresdemploicollectivites

La Ville de Clichy Sous Bois recrute par voie statutaire un Chef de Projet Renouvellement urbain (H/F)

Une Ville verte, jeune, dynamique et en pleine mutation

LA VILLE DE CLICHY SOUS BOIS

29 835 habitants, 15 km de Paris

recrute par voie statutaire (mutation, détachement, inscription sur liste d’aptitude) ou à défaut par voie contractuelle

Chef de projet renouvellement urbain h/f

Cadre A de la fonction publique territoriale (cadre d’emploi des attachés territoriaux)

Sous la responsabilité de la Directrice Générale Adjointe du développement local, vous participerez à la définition des stratégies d’intervention et de la programmation sur le Bas-Clichy/ Projet Cœur de Ville, vous piloterez la cohérence globale des opérations de la ville en matière de renouvellement urbain et vous coordonnerez le travail des services de la ville en lien avec vos projets. Vous serez le référent sur le sujet du renouvellement urbain au sein de la collectivité.

Vous connaissez les marchés publics, le budget, le statut de la fonction publique et disposez également de connaissances en matière d’urbanisme opérationnel (acteurs, textes juridiques, outils d’intervention).

Apte à travailler en mode projet, à animer des réunions et à collaborer avec des acteurs divers, vous faites preuve de réactivité, d’une bonne expression orale et d’organisation.

. Rémunération statutaire + régime indemnitaire (RIFSEEP) + prime de fin d’année

. Accès aux activités du Comités des Œuvres Sociales (COS) du personnel

. Temps complet, 38h00 de travail hebdomadaire, 25 jours CA + 17 jours RTT

. Restauration collective au Centre Administratif et Technique de la ville

Pour répondre à cette offre, envoyer une lettre de motivation accompagnée d’un CV à :

  • Monsieur le MAIRE de CLICHY SOUS BOIS
    Hôtel de ville place du 11 novembre 1918
    93390 CLICHY-SOUS-BOIS
  • Ou par courriel : recrutement@clichysousbois.fr

Profil de poste détaillé sur : http://www.clichy-sous-bois.fr

Cette offre d’emploi a été vue depuis sa publication le 22 septembre 2020

La « métropolisation », c’est mal, mais c’est quoi exactement? – L’interconnexion n’est plus assurée

Qu’elle soit « débridée », « incontrôlée », « massive », ou juste « hyper », personne n’aime la métropolisation. Personne ne sait non plus de quoi il s’agit au juste. Le terme peut qualifier, selon les lieux et les circonstances, des phénomènes aussi divers que la forte croissance des échanges aériens entre les mégapoles … Continuer la lecture de « La « métropolisation », c’est mal, mais c’est quoi exactement? »

Source : La « métropolisation », c’est mal, mais c’est quoi exactement? – L’interconnexion n’est plus assurée

Cette page a été vue : depuis le 21 septembre 2020.

Mobilités et Covid-19 : quels impacts sur les comportements et les politiques de transport ? | France Stratégie

France Stratégie, le Commissariat général à la stratégie et à la prospective, est un organisme de réflexion, d’expertise et de concertation placé auprès du Premier ministre. 4 missions orchestrent son action : Évaluer, Anticiper, Débattre, Proposer

Source : Mobilités et Covid-19 : quels impacts sur les comportements et les politiques de transport ? | France Stratégie

 

Plan de relance : les maires de banlieue montent au créneau | Les Echos

Les villes de banlieue se vivent en « oubliées » du plan de relance, faute de mesures fléchées. Elles réclament des moyens supplémentaires. Le ministère de la Ville annonce un budget en hausse pour 2021.

Source : Plan de relance : les maires de banlieue montent au créneau | Les Echos

17ème rencontre Franco-Suisse des Urbanistes le 9 octobre 2020 à Annemasse.

Cadrage thématique :


            Attendu depuis plus de 120 ans par les Genevois, un nouveau réseau de transport transfrontalier – le Léman express – a été inauguré en décembre dernier, pour relier sans rupture de charge, la Suisse à la France. Cette nouvelle infrastructure de transport est saluée dans la presse locale et nationale. « Plus grand réseau transfrontalier d’Europe », composé de « 230 km de lignes et de 45 gares », le Léman express permettra incontestablement une fluidification du trafic de la région franco-valdo-genevoise. Des impacts positifs sont attendus sur les activités économiques, l’identité régionale renforcée, la redistribution des pratiques culturelles transfrontalières dans une logique réticulaire plutôt que radioconcentrique, etc. Bref, le Léman express apparaît comme un outil d’une Genève « compacte, multipolaire et verte ».

            Mais la grande infrastructure, motivée par ce principe cardinal du contrat territorial franco-valdo-genevois, pourrait accentuer les inégalités existantes au lieu de les lisser. En l’absence de politiques publiques idoines, les tendances déjà à l’œuvre pourront se creuser: très forte attractivité économique de la ville-centre avec la concentration les emplois et activités à forte valeur ajoutée, spécialisation des franges dans la production de logements et l’économie des loisirs, boom des valeurs foncières et immobilières à proximité des interfaces, etc.

            La 17ème Rencontre Franco-Suisse des Urbanistes réunira des acteurs de la région et d’ailleurs pour discuter des politiques publiques d’accompagnement des grandes infrastructures, singulièrement du point de vue de l’intégration urbaine et sociale. Etudes de cas d’autres réseaux de transport publics transfrontaliers, présentations de politiques d’accompagnement en des contextes comparables (Luxembourg, Sarrebruck, Bâle…), tensions entre cadres nationaux et réalités transfrontalières complexes outrepassant les limites institutionnelles, sont au coeur du programme. Les instruments à disposition des urbanistes, les bonnes pratiques et leurs conditions d’acclimatation dans le bassin concerné, seront explicitées dans les discussions.

Cet événement hybride (à la fois physique et virtuel est ouvert à toute personne intéressée sur les enjeux urbains et transfrontaliers. Politiques, urbanistes, praticien.ne.s, chercheur.euse.s et étudiant.e.s, etc sont bienvenu.e.s.

Inscription gratuite et obligatoire auprès de : secretariat.direction-generale@annemasse-agglo.fr

cette article a été consulté fois.

Comment calculer et (surtout) réduire son empreinte carbone ?

Chaque mois, « La Matinale » vous propose des idées pour diminuer votre impact sur la planète, que vous ayez déjà engagé votre transition écologique ou commenciez tout juste. Alimentation, transport, logement… voilà une liste de gestes à adopter en cette rentrée.

Source : Comment calculer et (surtout) réduire son empreinte carbone ?

Veille de jurisprudence éolienne (été 2020) : impartialité de l’autorité environnementale et autres antiennes du droit éolien. Par Théodore Catry, Avocat.

Cette chronique est l’occasion de revenir sur un certain nombre de problématiques usuellement rencontrées en contentieux éolien, telles que l’impact du projet en termes paysagers ou encore l’influence (…)

Source : Veille de jurisprudence éolienne (été 2020) : impartialité de l’autorité environnementale et autres antiennes du droit éolien. Par Théodore Catry, Avocat.