Catégorie : Aéroport Notre Dame des Landes

Notre Dame des Landes : un troisième piste ?

Après l’arrêt du projet d’aéroport à Notre Dame des Landes, l’aménagement du Grand Ouest pour l’avenir reste  à imaginer. Une hypothèse peut être envisagée pour aménager un nouvel aéroport plus proche de la région parisienne sans que cela n’obère la nécessaire mise en cohérences des différents modes de déplacements et de mobilité dans le grand ouest.

Retrouvez à ce propose l’article que j’ai co-écrit à ce sujet et qui a été publié dans la revue Ingénierie Territoriale N°37 de Juillet Aout 2018.

L’intervention le 17 janvier 2018 du premier ministre annonçant l’abandon du projet d’aéroport de Notre Dame des Landes (NDDL) était très attendue en conclusion de la démarche de médiation engagée en juillet 2017 par le nouveau gouvernement issu des élections présidentielle et législatives de mai 2017.

Le Premier Ministre a plutôt conduit habilement la démarche engagée. Elle lui a permis de mettre fin, et de trancher, sur un dossier vieux de près de 50 ans.

Au delà des arguments de toutes natures développés, par les anti-aéroport et les pro-aéroport, et au-delà des…...

pour en savoir plus : Cliquez sur le fichier PDF ci-dessous

TRIBUNE notredamedeslandes_ingenierieterritoriale_juillet2018

 

 

Publicités

NDDL : faire rebondir la démocratie – a.m.o. o.r. *

C’est le genre d’article où tu ne te fais que des amis. Essayer, à chaud, de tirer des enseignements de l’épilogue du feuilleton NDDL qui marque le territoire depuis plus de 15 ans, et ou en plus tu as été un acteur (il y a longtemps, il y a longtemps) c’est très dangereux. Mais je … Continuer la lecture de « NDDL : faire rebondir la démocratie »

Source : NDDL : faire rebondir la démocratie – a.m.o. o.r. *

Commentaire du gestionnaire du site : Article très instructif qui, au travers d’un retour d’expérience d’une personne ayant vécu les choses de l’intérieur (y compris politique)  permet d’avoir une vision différente de ce dossier vieux de 50 ans.

Site Web : http://www.amoor.fr/

Aménagement du territoire : l’abandon de l’aéroport de Notre Dame des Landes signe-t-il la fin des grands projets structurants

Par Eric RAIMONDEAU urbaniste OPQU

L’intervention le 17 janvier 2018 du premier ministre annonçant l’abandon du projet d’aéroport de Notre Dame des Landes (NDDL) était très attendue en conclusion de la démarche de médiation engagée en juillet 2017 par le nouveau gouvernement issu des élections présidentielle et législatives de mai 2017.

La fin de ce projet s’inscrit dans la lignée des projets qui, en leur temps, défrayèrent la chronique pendant des années comme ce fut le cas pour le Larzac et Plogoff.

Le Premier Ministre a plutôt conduit habilement la démarche engagée. Elle lui a permis de mettre fin, et de trancher1, sur un dossier vieux de……retrouver l’article complet en cliquant sur le lien ci-joint : NDDL Abandon_projets_structurants version ERAI 28janvier2018

Remarque : Dans la continuité de cet article,  et pour approfondir les raisons de l’échec de ce projet, les conclusions qu’il faut en tirer mais aussi les perspectives qui s’en dégagent, le lecteur pourra utilement se reporter à la revue #PlacePublique n°66 du printemps 2018 qui consacre sa une avec le titre suivant :

Après Notre Dame des Landes, Comment faire encore projet.

Parmi d’autres, on retrouvera une interview de Laurent Théry, François Hartog mais aussi des articles François Chateauraynaud, Laurent Devismes,  etc.etc.

1« On a pris la meilleure décision » Propos de Nicolas Hulot lors d’un entretien sur BFM TV le 26 janvier2018 après avoir précise « je n’ai jamais pesé sur la décision »,

 Photo des champs sur lesquels devaient être construites les pistes de cet ex-aéroport du Grand Ouest. Photo prise en mai 2016 depuis l’observatoire édifié par les opposants à l’emplacement même de ce qui aurait du être celui de la future tour de contrôle.

Une cagnotte cachée pour la construction de Notre-Dame-des-Landes

Résultat de recherche d'images pour

Décidément c’est tous les jours que des surprises arrivent.

C’est pourtant une évidence que NDDL va se faire. C’est ce qui se dit dans le microcosme.

Voir ci-dessous l’article de Libération.

Depuis des années, les compagnies aériennes qui utilisent l’actuel aéroport de Nantes-Atlantique paient une taxe en vue de la construction de la future plateforme. Qu’adviendra-t-il de ces près de 100 millions d’euros, si le projet est abandonné ?

Source : Une cagnotte cachée pour la construction de Notre-Dame-des-Landes

Notre-Dame-des-Landes : un rapport, deux options, décision en janvier – Transport et infrastructures

Commentaires : Quelque soit la décision, ce qui est important, c’est qu’une décision soit enfin prise. Après les errements de François Hollande et de son Premier Ministre Jean Marc Ayrault (pourtant ancien Maire de Nantes)  qui aurait du et pu engager les travaux, il est plus que temps ce dossier touche à sa fin dans sa procédure projet tant il pollue le contexte local; On appelle celà un manque de courage politique. Il est grand temps de conclure ce dossier d’un autre temps dans un sens ou dans un autre.  De toute façon il y aura des déçus et des contents.

Pourtant, après la consultation citoyenne, et non pas le référendum, ce qui est complètement différent sur le plan juridique, la voie était libre pour lancer la construction de ce projet structurant. Mais le Président de la République de l’époque a préféré battre en retraite et laisser « la patate chaude » à son successeur qui lui, n’en doutons pas, saura décider.

Quant à l’unanimité politique sur ce dossier je ne suis pas certain qu’elle soit aussi affirmée que ce qui se dit localement.

Dans le contexte économique et sociétal qui est celui d’aujourd’hui la décision finale sera difficile à prendre tant elle engagera et déterminera l’avenir de l’Ouest pour les décennies à venir.

Reste que la construction de cet aéroport permettra, grâce à l’étalement urbain et à la mise en oeuvre des équipements annexes nécessaires (voirie, desserte ferroviaire à créer)  de développer  sur le plan économique sur le long terme  la région Nantaise et la Loire Atlantique. Ce département deviendra alors le département leader de la région Pays de la Loire. Il permettra aussi à la Métropole nantaise dynamique et vivante de prendre l’ascendant sur la région rennaise.

Ce qui est surprenant en ce jour de remise du rapport, c’est le silence des anti-aéroport (ils n’y croient plus)  face au lobbying agressif des pro aéroports. Ces derniers récolteront dans les prochaines semaines  les fruits de leurs actions efficaces et afficheront alors leur satisfaction  face à la décision du Président Macron de construire cet aéroport tant les arguments plaident pour une telle réalisation. (13/12/2017)

 

Un transfert de l’aéroport de Nantes à Notre-Dame-des-Landes ou son maintien, avec un réaménagement, sur son site actuel sont deux options « raisonnablement envisageables », estime, sans trancher

Source : Notre-Dame-des-Landes : un rapport, deux options, décision en janvier – Transport et infrastructures

Notre Dame des Landes : Air France veut une réponse. Ouest-France

La une de Ouest France de ce jour 16 novembre sur ce projet d’aéroport controversé pour lequel une décision en vue d’ une réalisation prochaine devrait être connue début décembre 2017.(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

20171116_124318OF 16novembre2017_1

Quelques images du site : (Journées portes ouvertes de Mai 2017)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Mirador construit à l’emplacement même ou sera construite la future tour de contrôle.
P5212837
Vue sur les prés sur lesquels sera construite la piste d’atterrissage.

 

Notre-Dame-des-Landes: des patrons vendéens lancent une pétition contre le projet – Sciencesetavenir.fr

Commentaire : La nomination de trois médiateurs a le mérite de reposer l’intérêt de ce projet et d’étudier des solutions alternatives.

Cet article (voir lien à a fin de ce commentaire) soulève un nouvel argument contre ce projet d’aéroport qui à l’instar de d’autres aéroports comme Lyon Saint-Exupéry ne pourra jamais probablement être un aéroport international. La crainte c’est aussi de voir les autres aéroports régionaux périphériques (Brest, Rennes quimper etc. etc.) fermés pour ramener de la clientèle sur Notre Dame des Landes

Il y  aurait lieu aussi de prendre en compte tous les travaux en cours à Orly ou à Roissy pour agrandir toujours et encore ces plates formes aéroportuaire. A noter aussi que la desserte TGV vers Roissy facilite le transfert d’un potentiel de clientèle qui plutôt que de payer un stationnement prohibitif à Nantes Atlantique montent en train vers  Roissy pour prendre leurs vols vers certaines destinations

L’avantage de Nantes Atlantique, outre le fait qu’il est près de la ville (comme beaucoup d’autres aéroports dans le monde qui eux ont le qualificatif d’aéroport international) c’est qu’il est desservi par une voie SNCF actuellement à l’abandon. Elle n’a jamais été valorisée, et ce  volontairement en raison du projet de NNDL. Tous les nantais et en gros tous les habitants de la métropole qui pouvaient se rendre par les transports en commun à cet aéroport devront dans l’avenir si NDDL se fait prendre leur voiture pour payer sur place un stationnement à un cout prohibitif comme c’est déjà le cas actuellement.

A l’heure ou l’on parle de transition énergétique et de développement durable, il y a de quoi s’interroger sur la volonté des politiques de mettre les actes en cohérence avec la doxa environnementale omni-présente dans notre vie quotidienne.

Source : Notre-Dame-des-Landes: des patrons vendéens lancent une pétition contre le projet – Sciencesetavenir.fr

Je suis allé le 21mais sur le site à l’occasion d’une journée portes ouvertes pour me faire un opinion sur ce dossier. Nous avons été très bien accueilli par les militants présents. J’ai pris des photos du site à partir d’un mirador implanté çà l’endroit même ou devrait se trouver la future tour de contrôle. On mesure mieux ainsi la qualité du paysage existants qui sera détruit pour accueillir les pistes d’envol.