Catégorie : Architecture

A Marseille, l’îlot XXL devient Les Fabriques – Aménagement – Le Moniteur

Programmé sur la ZAC Littorale dans le périmètre de l’opération d’intérêt national (OIN) Euroméditerranée à Marseille, l’îlot XXL s’appelle désormais «Les Fabriques». Un nom desti

Source : A Marseille, l’îlot XXL devient Les Fabriques – Aménagement

Publicités

Nouvelles ZAC ou chronique d’un fiasco 2.0 annoncé

Très bon article qui donne une autre vision de cet outil d’aménagement qu’est la ZAC et qui est désormais utilisé très (trop) couramment.

Il est vrais que pour les élus l’outil ZAC leur permet de surveiller et de maîtriser (voir de verrouiller) toutes les étapes des aménagements sur des territoires souvent vastes.  Au final la collectivité, en ces temps de restrictions budgétaires, est souvent obligé de mettre la main au portefeuille pour combler le déficit d’opération qui s’étirent parfois sur plusieurs décennies.

Les élus semblent oublier que pour faire une opération d’urbanisme de qualité d’autres outils d’urbanisme existent.  Rappelons simplement que Paris s’est construite sous forme de lotissements. Cette procédure parmi d’autres n’empêche nullement de faire de la concertation ou de faire participer les promoteurs au financement des aménagements au travers de la taxe d’aménagement sectorisée ou de la procédure  PUP (projet urbain partenarial)

Bref les élus ont en main tous les outils et tous les textes de lois qui leur permettent des aménagements de qualité soit en assurant eux même une maitrise de l’opération soit en la confiant à des opérateurs privés qui auront à cœur de respecter les orientations stratégiques définies par les décideurs locaux.

Depuis 20 ans fleurissent partout des ZAC (Zones d’Aménagement Concertées) qui semblent toutes répondre à un cahier des charges immuable.

Source : Nouvelles ZAC ou chronique d’un fiasco 2.0 annoncé

« Les villes doivent redevenir des éponges »

Article intéressant ou l’auteur évoque la nécéssité de revoir l’architecture de nos constructions pour qu’elle s’adapte aux aléas climatiques et à la prise en compte du développement durable.

Face aux catastrophes naturelles, l’objectif n’est plus seulement de se protéger, mais de connaître le risque, de l’accepter et de s’y adapter, indique Isabelle Thomas, professeure d’urbanisme à l’université de Montréal

Source : « Les villes doivent redevenir des éponges »

Jean Nouvel : « Pour sauver les banlieues, il faut contenir l’expansion urbaine »

Dans une tribune au « Monde », l’architecte expose les deux défis essentiels qui attendent le futur chef de l’Etat : sanctuariser les terres agricoles et forestières ; réinvestir la banlieue et y faire le choix résolu de la culture.

Source : Jean Nouvel : « Pour sauver les banlieues, il faut contenir l’expansion urbaine »

La Chine construit des immeubles-forêts – O – L’Obs

 

L’architecte italien Stefano Boeri s’est lancé dans un projet fou : créer à Nanjing en Chine une série d’immeubles capables de d’absorber le co2 ambiant et de produire de l’oxygène. Chaque immeuble de cette forêt verticale porte des centaines d’arbres et d’arbustes.

Source : La Chine construit des immeubles-forêts – O – L’Obs

Île de Nantes : 6000 logements dans un grand parc

Un nouveau quartier va pousser au sud-ouest de l’île de Nantes. D’ici 15 ans, 6000 logements seront construits au cœur d’un ensemble de parcs. Le 6 février, l’équipe de la paysagiste Jacqueline Osty, désormais aux commandes de l’Île de Nantes, a présenté les grandes lignes de ce projet.

Source : Île de Nantes : 6000 logements dans un grand parc

La Tour de l’Europe de Mulhouse devient un témoin architectural du XXe siècle – Culture

Construit selon les plans de François Spoerry au début des années 1970, le bâtiment le plus haut et le plus emblématique de Mulhouse a été labellisé «Patrimoine du XXe siècle»……read more : Source : La Tour de l’Europe de Mulhouse devient un témoin architectural du XXe siècle – Culture

Dispense de recours à l’architecte

Ci-dessous le lien permettant d’accéder au décret N° 2016-1738 du 14 décembre 2016 relatif à des dispenses de recours à un architecte.

Le seuil est désormais fixé à 150m². Au delà les personnes physiques sont tenues de recourir à un architecte lorsqu’elles édifient ou modifient des constructions, à l’exception des constructions à usage agricoles

Décret relatif à des dispenses de recours à un architecte