Catégorie : Articles Urbanistes des Territoires

Les temps de la vie et les temps de la ville, une réconciliation nécessaire. Les leçons du COVID19.

Par Janine BELLANTE, Vice présidente du Conseil français des urbanistes, membre d’Urbanistes des territoires. Mai 2020.

Il semble que Le COVIV 19 nous donne une dernière chance pour que nous amorcions une mutation radicale dans notre rapport aux temps et à la ville.

La pandémie mondiale de COVID 19 nous a contraint à ralentir nos modes de vie et nos contacts physiques afin de limiter une contagion exponentielle . Une parenthèse inédite qui doit questionner notre vision du « vivre ensemble » dans un monde de l’urbain dense et de « Nature » oubliée.

Un nouveau tournant se dessine pour l’humanité: Comment concevoir le jour d’après? Le jour d’après nos excès, le jour d’après notre insouciance, le jour d’après nos égoïsmes.

Il semble que notre époque vive une mutation radicale dans son rapport au temps et aux écosystèmes. L’apparition d’un nouveau coronavirus ,plus virulent que les autres ,nous oblige à nous remettre en question en nous offrant une parenthèse de réflexion.

Nos modes de vie sont-ils pérennes? Le temps long serait-il un remède face aux accélérations imposées par la mondialisation comme une fuite en avant? Les temps des différents territoires d’un pays sont-ils les mêmes que ceux des capitales et des grandes villes.

Les politiques doivent se mettre en ordre de bataille pour soutenir les nouvelles mutations, comme ils l’ont fait face au virus. Mais ils ne le feront que si les impulsions viennent de la société civile.

1/ Comment prendre en compte le temps des uns et le temps des autres :

Nous avons différents rapports au temps. Certains le consomment, ceux sont les adeptes de……lire la suite avec le fichier PDF ci-dessous .

Les potentialités du Leman Express – Le paysage révélé

Dans ce fichier PDF vous découvrirez deux Articles.

Le premier concerne « Les potentialités du LEMAN Express » rédigé par Bernard Lensel Président d’Urbanistes des Territoires et Tobias Imobregsted de GeoHuman Consulting (Suisse)

Cet article fait le point sur l’amélioration de la mobilité et des déplacement pour les travailleurs et voyageurs  transfrontalier.

Le Second Article « Le Paysage révélé »restitue une synthèse des échanges qui ont eu lieu lors de la 16e Rencontre franco-suisse des urbanistes organisée à Lausanne et qui a questionné l’urbanisme à partir de la place du paysage.

Ces articles ont été publiés dans la revue Urbanisme N°441. Cliquez sur le lien ci-joint pour les découvrir : Lemanexpress-et-paysage_reveleURBANISME_414

L’éclairage public, un reflet de notre société

 

Par Bernard Lensel et Éric Raimondeau, Urbanistes des Territoires

L’éclairage public, comme l’urbanisme dans son ensemble, est la résultante d’une vision sociétale et d’un fonctionnement effectif de la ville. Il apporte aussi une perception différente de la ville. Les pleins et les vides du tissu urbain prennent une nouvelle dimension sous l’éclairage urbain. Le jeu des ombres que dessine la volumétrie des constructions crée…..read more :

Source : L’éclairage public, un reflet de notre société

Edition 2019 Ecole Itinérante des Espaces Publics – 26 et 27 septembre 2019 – Nantes – Urbanistes des Territoires

L’Ecole Itinérante des Espaces Publics (EIEP) propose une démarche itinérante d’analyse et de prospective qui s’applique à toutes les échelles. L’ Ecole Itinérante des Espaces Publics permet l’échange d’expériences entre professionnels de l’aménagement et de l’urbanisme. https://www.urbanistesdesterritoires.com/creation-de-lecole-itinerante-des-espaces-publics-eiep-par-ut/

L’inscription à l’édition 2019 de l’EIEP qui se déroulera à Nantes les 26 et 27 septembre 2019 est […]

Source : Edition 2019 Ecole Itinérante des Espaces Publics – 26 et 27 septembre 2019 – Nantes – Urbanistes des Territoires

Les enjeux des territoires aéroportuaires de Roissy Charles de Gaulle

par Jacques GRANGE, urbaniste et économiste, Vice-Président d’Urbanistes des Territoires   Docteur en Urbanisme.

Article paru dans la revue Urbanisme N°412 Printemps 2019.

Alors que s’annonce la privatisation d’Aéroports de Paris (ADP), le devenir des territoires de Roissy-Charles de Gaulle recèle de multiplies enjeux financiers et stratégiques. Jacques Grangé, urbaniste et économiste, auteur d’une thèse sur les territoires aéroportuaires dans le monde, propose de nouvelles modalités d’intervention publique.

Les territoires aéroportuaires de Roissy-Charles de Gaulle (CDG) sont dans une situation ambivalente. De nombreux projets y sont engagés, tant sur le territoire de la communauté d’agglomération (CA) Roissy Pays de France que sur celui de l’ex-CA Terres de France devenue Établissement public territorial (EPT) Terres d’Envol. En même temps, ils connaissent un important niveau d’incertitude qui porte paradoxalement sur le devenir et les actions d’opérateurs jusqu’ici publics ou semi-publics : l’autorité aéroportuaire (Aéroports de Paris-ADP) et…...lire la suite en cliquant sur le lien ci-dessous pour accéder au fichier PDFU412_Aéroports de Paris-AL-jacques grange

Ecole itinérante des espaces publics

L’espace public est structurant tant pour le quartier que pour la ville. C’est le lieu, par excellence, de rencontre partagé entre tous les usagers, c’est un fait urbain par définition. Espaces de vie collective, les espaces publics ont pour vocation de répondre aux besoins variés de leurs usagers. Les aménageurs, par leurs actions sur ces espaces publics, tentent de relever ce défi.
Chaque espace public a sa spécificité…..pour en savoir plus cliquez sur le lien suivant :  Ecole itinérante des espaces publics_Présentation EIEP_adh UT

Renseignements :

Association Urbanistes des Territoires : Urbanistes des Territoires

Facebook : Page Facebook Urbanistes des Territoires

Cœur de villes, expériences réussies

En France, l’urbanisme des villes moyennes a connu son heure de gloire de 1980 à 2000, avec deux volets emblématiques, habitat et espaces publics. La situation est très différente depuis les années 2000, avec un impact négatif dont témoigne notamment le programme national Action cœur de ville. De nombreuses villes moyennes s’étaient souciées de réhabiliter et de dynamiser leur cœur de ville avant son adoption. Exemples choisis dans le périmètre de Limoges Métropole.

Les métropoles ont connu un essor plus tardif et plus « à grosses mailles » que les villes moyennes, de 2000 à nos jours, avec l’impact de la trilogie des lois Voynet- chevènement – SRU, notamment. Aujourd’hui en France, l’aménagement……Pour en savoir Plus, cliquez sur le lien suivant : ARTICLE_coeur de villes_Ingénierie Territoriale fevrier 2019  

Sur l’article Gilets Jaunes d’Ingénierie territoriale de décembre 2018 – retour d’expérience en urbanisme et aménagement

Par Jacques Grangé Vice-Président d’Urbanistes des Territoires. Analyse critique et complémentaire  rédigée le 3 février 2019 après parution de l’article « Que retenir des Gilets Jaunes »

Il me semble nécessaire de compléter l’article d’Eric Raimondeau et de Bernard Lensel dans Ingénierie territoriale. Il se trouve que j’étais en poste en DDE quand la péri urbanisation s’est développée dans les années 1970.

Tout d’abord, il y a un problème de méthode, on ne peut pas mélanger toutes les politiques sous prétexte qu’elles ont une dimension spatiale, peut-on traiter conjointement la politique étrangère et les politiques urbaines ? Pendant longtemps   l’aménagement du territoire et les politiques urbaines ont fait l’objet de politiques et de régimes juridiques distincts pilotés par des organisations publiques distincte (DATAR et ministère de l’Equipement). Ceux-ci font maintenant l’objet d’une tentative de « réunification » sous l’égide du ministère de la cohésion des territoires.

Il faut prendre en compte les problèmes d’échelle. L’aménagement du territoire….….Pour en savoir plus cliquer sur le lien  ci-joint : A propos de l’article Gilets Jaunes d’Ingénierie territoriale

Pour rappel voici le lien pour accéder à l’article faisant l’objet de l’analyse ci-dessus : Cliquez sur :  Que retenir des gilets jaunes?