Catégorie : Logement, Habitat, PLH, Immobilier

La crise des « gilets jaunes » révèle l’histoire d’une France qui disparait

Le frisson collectif que produit la représentation d’une France coupée en deux est paradoxalement rassurant : il subsiste un ordre territorial lisible dans un univers dont la compréhension nous échappe.

Source : La crise des « gilets jaunes » révèle l’histoire d’une France qui disparait

Publicités

Dans les bâtiments écolos, on suffoque aussi – Le Parisien

Notre reportage dans un immeuble bioclimatique parisien, à la pointe des nouvelles technologies, le prouve. En cas de canicule, les systèmes de rafraîchissement proposés se révèlent insuffisants.

Source : Dans les bâtiments écolos, on suffoque aussi – Le Parisien

L’Assemblée nationale décide de faciliter la vente des HLM – Logement.info

Les députés ont voté dimanche un article du projet de loi Elan visant à augmenter la vente de logements sociaux. Les fonds récoltés serviront à créer de nouveaux logements. De 8.000 HLM vendus par an, le gouvernement vise la vente de 40.000 logements sociaux en moyenne par an, soit 1% du parc. Les députés ont voté dimanche un article intégré dans le volet logement du projet de loi Elan (évolution du logement et aménagement numérique), visant à faciliter la vente de logements sociaux.    Selon le gouvernement, les fonds dégagés seront utilisés pour créer de nouveaux logements. Ainsi, de 100.000 à 120.000 logements sociaux pourraient être financés, selon les chiffres annoncés par le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard. L’article, intégré dans le volet logement du projet de loi Elan, actuellement débattu en première lecture à l’Assemblée nationale, a été adopté après de longs débats, par 62 voix contre 17 et malgré l’opposition des députés LR, LFI, socialistes et communistes.  L.M. avec AFP

Source : L’Assemblée nationale décide de faciliter la vente des HLM – Logement.info

Mes reproches au plan banlieues de Jean Louis Borloo

Quand je vois à quoi se résume la politique de la Ville dans ma commune, je me dis vraiment que c’est de l’argent gaspillé. Alors quand j’entends BORLOO, qui vient de vivre quelques années à nos frais (3 milliards d’euros de subventions par an pour sa fondation) pour aller électrifier l’Afrique, et qui revient en […]via Mes reproches au Plan banlieues de Jean-Louis BORLOO — Le Savinien libéré

 

Sauvegarder le patrimoine de banlieue, une question politique

Souvent dédaignée, l’architecture des ceintures urbaines peut parfois bénéficier d’un classement qui empêche sa destruction.

Patrimoine de banlieue

Commentaire :

Article intéressant à lire sur la question du patrimoine moderne de la seconde partie du 20ème siècle.

On a trop souvent tendance dans notre société du tout jetable à sacrifier le patrimoine bâti des années 70 et des trente glorieuses en général. A titre d’exemple je viens de lire un article sur Nantes ou dans le cadre d’une opération d’aménagement, on envisage de démolir le stade de la Beaujoire mis en service en 1983 et d’en reconstruire un nouveau plus moderne.  Presque 35 ans pour un édifice en béton c’est quand même jeune. C’est un peu du gâchis sous couvert de création d’empli et d’aménagement du territoire.

Même s’il ne s’agit pas de tout conserver, il faut quand même laisser des témoignages de cette époque aux générations futures.

Entretien / « L’urbain semble être partout, sauf dans cette campagne présidentielle » : Urbanités

Il y a eu des périodes dans l’histoire de la Ve République au cours desquelles la question urbaine était une question politique, notamment dans les années 1970. Le PSU (Parti socialiste unifié) a émergé et s’est structuré autour des questions et des luttes urbaines. Dans le programme commun Parti socialiste-Parti communiste de 1972, la question urbaine fait l’objet d’une politisation, même lorsqu’elle est abordée sous des angles très techniques comme le financement du logement social. Aux élections municipales de 1977, le Parti socialiste, a ce slogan « Changer la ville, changer la vie »1. Tout ceci s’inscrit dans un contexte d’urbanisation….read more : Source :Entretien / « L’urbain semble être partout, sauf dans cette campagne présidentielle » : Urbanités

Lotissements : le seuil de recours à l’architecte paru au « JO » – Règles d’urbanisme

 

C’est, sans surprise, au-delà de 2 500 m² de de surface de terrain à aménager qu’il faudra faire appel à un architecte pour établir le projet architectural, paysager et environnemental d’un loti

Source : Lotissements : le seuil de recours à l’architecte paru au « JO » – Règles d’urbanisme