Étiquette : Nantes

Un nouveau stade pour Nantes ? Une production de sens mise à l’épreuve dans une fabrique conflictuelle de la ville

Certains auteurs ont choisi de parler de « luttes de territoire » (comme dans ce numéro thématique), d’autres utilisent la notion de controverses, de tension, de conflit (Melé, 2013) ou de débat public (Fourniau, 2007). Nous choisissons ici d’employer le terme de conflit puisque cela permet de mettre en contexte ces actions de contestation, ces luttes de territoire, ces mobilisations, et de les considérer dans leurs rapports avec les pouvoirs en place, et ainsi de mettre en lumière leurs contributions à la fabrique locale du territoire. Parler de lutte, fait écho au vocabulaire militant et met principalement la focale sur la dimension politique du conflit1 qui lui, est plus large et multidimensionnel. Bien qu’il soit souvent aussi politique : il peut ainsi démarrer sur des interrogations ou des revendications d’ordre plus technique ou plus procédural pour éventuellement, selon l’enchainement des événements et la « réponse » des acteurs publics ou privés, évoluer vers un conflit plus éminemment politique. Dans cet article nous voulons interroger la question du conflit dans l’aménagement du territoire afin de mettre en lumière les dynamiques sociales et territoriales (souvent conflictuelles) qui sous-tendent la fabrique urbaine2. À partir de l’étude d’un projet de construction d’un nouveau stade pour le Football Club de Nantes (FCN) – contesté et maintenant abandonné – nous voulons décrire ce processus atypique de fabrique de la ville en situation conflictuelle, en insistant  read more : Source : Un nouveau stade pour Nantes ? Une production de sens mise à l’épreuve dans une fabrique conflictuelle de la ville

Edition 2019 Ecole Itinérante des Espaces Publics – 26 et 27 septembre 2019 – Nantes – Urbanistes des Territoires

L’Ecole Itinérante des Espaces Publics (EIEP) propose une démarche itinérante d’analyse et de prospective qui s’applique à toutes les échelles. L’ Ecole Itinérante des Espaces Publics permet l’échange d’expériences entre professionnels de l’aménagement et de l’urbanisme. https://www.urbanistesdesterritoires.com/creation-de-lecole-itinerante-des-espaces-publics-eiep-par-ut/

L’inscription à l’édition 2019 de l’EIEP qui se déroulera à Nantes les 26 et 27 septembre 2019 est […]

Source : Edition 2019 Ecole Itinérante des Espaces Publics – 26 et 27 septembre 2019 – Nantes – Urbanistes des Territoires

Sur l’île de Nantes, l’expérimentation urbaine peut-elle se pérenniser ?

Victime de son succès, l’île de Nantes interroge la pérennité des projets de rénovation urbaine qui prétendent renforcer la valeur d’un lieu tout en le rendant accessible au plus grand nombre.

Source : Sur l’île de Nantes, l’expérimentation urbaine peut-elle se pérenniser ?

Tentative de coup d’État urbain à Nantes ? – Métropolitiques

Dans un petit livre militant, le géographe Frédéric Barbe porte un regard critique sur le projet de construction d’un nouveau stade à Nantes. Ce…..read more : Source : Tentative de coup d’État urbain à Nantes ? – Métropolitiques

L’urbanisme entre communes et intercommunalités

La mise en œuvre d’une politique d’urbanisme sur un territoire intercommunal génère des tensions très fortes et des incompréhensions, souvent de fond, entre élus locaux et élus intercommunaux. Les élus communaux se sentent dépossédés d’une compétence qui leur est chère. Celle de l’aménagement de leur territoire. Ils la maîtrisaient depuis la mise en œuvre des lois de décentralisation de 1983.

Ils voient donc d’un mauvais œil  l’application sur leur territoire de prédilection d’orientations pas toujours négociées dans le sens qu’ils souhaiteraient. Parfois ces orientations leur sont même imposées.

Il y a donc de la part de certains Maires du ressentiment vis à vis de l’intercommunalité car c’est à eux que revient par la suite la gestion des impacts d’une urbanisation parfois intensive voulue par l’intercommunalité pour mettre en œuvre les orientations d’un Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI) ou celles d’un programme de l’habitat avec souvent des objectifs ambitieux.

Car c’est en effet à la commune que revient la charge pleine et entière de construire de nouvelles écoles ou de nouveaux équipements sportifs pour apporter les services auxquels aspirent la nouvelle population apportée par la construction de nouveaux logements.

En conclusion  sur les relations entre élus communaux et élus intercommunaux ou métropolitains  :

« Il n’est pas surprenant que l’on sente monter dans plus d’une commune, provenant souvent des milieux les plus éloignés de la vie publique un sentiment anti-métropolitain (ou intercommunal) qui ressemble au sentiment anti-européen. Et si la pertinence fonctionnelle ne coïncidait pas avec la pertinence démocratique? « 

Source : Histoire populaire de Nantes page 442  chez Pur Édition par Alain Croix, Thierry Guidet, Gwenaël Guillaume, Didier Guyvarc’h.

L’article ci-joint précise la pensée des auteurs sur cette problématique : Urbacommunes-interco2006-decembre2017-ing-terr

le 5 avril 2018

Nantes. La CCI défend le projet commercial square Fleuriot | Presse Océan

L’annonce par Nantes Métropole, par le biais de son vice président Alain Robert (PS), de la disparition du square Fleuriot (près des places Royale et Commerce) (nos éditions du

Source : Nantes. La CCI défend le projet commercial square Fleuriot | Presse Océan

Patrick Bouchain, architecte : construire la ville avec ses habitants

 

On lui doit entre autres le Lieu unique, à Nantes et le Théâtre Zingaro, à Aubervilliers. L’architecte Patrick Bouchain transforme des friches en lieux culturels et réinvente la ville avec ses habitants.

Source : Patrick Bouchain, architecte : construire la ville avec ses habitants

Nantes. Le constructeur Hess choisi pour les futurs e-Busways de 24 m | Presse Océan

C’est officiel. C’est le constructeur Hess qui a été choisi pour la construction des futurs Busways électriques long de 24 m (contre 18 m aujourd’hui). Johanna Rolland, maire PS

Source : Nantes. Le constructeur Hess choisi pour les futurs e-Busways de 24 m | Presse Océan