Étiquette : SNCF

Le bouchon ferroviaire de Bordeaux a enfin sauté ! – Transport et infrastructures

La suppression du bouchon ferroviaire de Bordeaux a été effectuée durant le pont de l’Ascension. La fin de dix années de chantier, dont la deuxième phase permet enfin de relier définitivemen

Source : Le bouchon ferroviaire de Bordeaux a enfin sauté ! – Transport et infrastructures

Une grue innovante utilisée pour changer des aiguillages en gare Matabiau à Toulouse – Transport et infrastructures

Arrivée de la ligne à grande vitesse (LGV) ou pas, la gare principale de Matabiau à Toulouse se modernisera. Alors qu’elle reçoit aujourd’hui 17 millions de personnes par an, elle devrait en accueillir près de 30 millions en 2024 et 45 en 2030. Et cela, sans l’arrivée de la LGV.

Les travaux ont d’ailleurs déjà commencé depuis 2009 avec la création d’un premier des trois blocs indépendants prévus pour organiser la circulation des trains en fonction de leur provenance. L’optimisation de la gestion des circulations avec des voies dédiées se matérialisera aussi par le….read more : Une grue innovante utilisée pour changer des aiguillages en gare Matabiau à Toulouse – Transport et infrastructures.

Avec un bras replié, la grue Kirow mesure 21 m de long. Une fois son bras déployé, la grue mesure 37 m.

Pétition · Guillaume Pépy – SNCF, Manuel Aeschlimann – Mairie d’Asnières, Fleur Pellerin – Ministère de la Culture et de la Communication: Qu’ils se saisissent du dossier et réunissent l’ensemble des parties prenantes avant l’été Qu’ils abandonnent leur projet de dé · Change.org

Pétition · Guillaume Pépy – SNCF, Manuel Aeschlimann – Mairie d’Asnières, Fleur Pellerin – Ministère de la Culture et de la Communication: Qu’ils se saisissent du dossier et réunissent l’ensemble des parties prenantes avant l’été Qu’ils abandonnent leur projet de dé · Change.org.

Ferroviaire : Le britannique Arriva propose aux conseils régionaux de tester la concurrence à la SNCF – Lagazette.fr

L’opérateur de transports britannique Arriva veut

concurrencer les TER de la SNCF en France

à partir de 2016, en mettant en place des projets-pilotes

ouverts aux opérateurs qui le souhaitent, sans attendre

la libéralisation du transport ferroviaire de voyageurs prévue pour 2019.

Dans un rapport rendu public mardi 29 octobre, Arriva propose aux conseils régionaux – en charge du transport ferroviaire régional – de tester pendant deux ans la concurrence en matière de transport de …read more : Ferroviaire : Le britannique Arriva propose aux conseils régionaux de tester la concurrence à la SNCF – Lagazette.fr.

Le rail français reste sous la coupe de la SNCF

La réorganisation du système ferroviaire français se précise. Lundi 22 avril, l’ancien ministre Jean-Louis Bianco a remis à Jean-Marc Ayrault ses recommandations pour sauver un système ferroviaire perclu de 31,5 milliards d’euros de dette. Le même jour, Jacques Auxiette, le président du conseil régional du Pays de la Loire, a également remis son rapport, insistant sur le rôle des régions dans le futur système ferroviaire réformé.

Globalement convergents, les deux textes se donnent pour ambition de…..Lire la suite  : Le rail français reste sous la coupe de la SNCF.

Un usager rompt avec humour avec la SNCF qui lui répond sur le même ton. Sympa.

Excédé par les retards de train et les tarifs qu’il juge exorbitants, un abonné de la ligne Rouen-Paris déclare à la SNCF qu’il part. Elle lui répond.

Un TGV dans la gare de Lyon.

Source : www.lepoint.fr

Les réseaux sociaux rendraient-ils les entreprises capables d’autodérision ? Mercredi dernier, un usager, las des retards et des augmentations des tarifs pratiqués par la SNCF, publie sur la pageFacebook de l’entreprise publique un texte en forme de lettre de rupture. « Très chère SNCF, cela me déchire le coeur, mais il faut que je vide mon sac. Voilà quatre ans que notre relation dure. On a eu des plats et beaucoup de bas », commence le texte de Xavier Leboulanger. « Chaque année, depuis quatre ans, tu insistes pour me faire payer un peu plus. Quand je reçois ta missive m’annonçant la douloureuse, je regarde l’année écoulée en me demandant ce qui peut bien justifier cette hausse », se plaint cet « abonné Rouen-Paris », comme il se définit lui-même. La « missive » s’achève sans équivoque : « Ce petit mot pas doux pour te dire que, toi et moi, on se sépare et Lire la suite